Infestation de punaises de lit : les bons gestes à adopter

punaises de lit

En 1950, les punaises de lit avaient quasiment toutes disparu en France. Mais ces dernières années, elles sont en recrudescence. Une croissance que les spécialistes du secteur justifient par la multiplication des voyages internationaux et de la résistance aux insecticides. Le problème avec le retour en force des punaises de lit est qu’il n’existe aucun moyen de prévenir une invasion.

Une maison aussi propre, soit-elle n’est pas à l’abri d’une infestation, comme le souligne une enseigne spécialisée dans l’extermination de punaise de lit à Paris.

En revanche, on peut prendre certaines précautions pour se prémunir d’une invasion exponentielle de ces nuisibles.

Être attentif aux piqûres

Il faut d’abord connaître les signes qui attestent de la présence de punaises de lit. Cette détection pourra s’avérer être difficile, car les indices que laissent ces nuisibles sont assez semblables à ceux des moustiques si l’on ne fait pas attention aux détails. Il faudra donc se montrer minutieux. Les punaises sortent généralement de leur cachette la nuit pour aller piquer leurs victimes. Les traces de piqûres qu’elles laissent à la surface de l’épiderme de ces derniers se présentent en ligne de 4 à 5 assez caractéristiques. De plus, à la différence des moustiques, les piqûres des punaises de lit causent des démangeaisons plus douloureuses.

Des lésions causées par ces piqûres peuvent également apparaître à la surface de la peau. Arrivé à ce stade, il n’y a plus à attendre avant d’appeler un exterminateur, car c’est le signe que le logement est déjà fortement infesté de punaises de lit.

Autre signe de la présence de ces nuisibles : des petites taches noires de 1 à 3mm dans le lit ou à proximité. Ce sont des déjections de punaises de lit.

Nettoyer minutieusement la maison

Même en nettoyant sa maison de fond en comble trois fois par jour, on n’est pas à l’abri d’une infestation de punaises de lit. Cela ne signifie pas pour autant que faire le ménage n’est pas important. Bien au contraire, la propreté joue un rôle essentiel dans la prévention contre une invasion massive de ces nuisibles.

En effet, lorsqu’elles infestent une maison, les punaises de lit laissent des traces qui seront plus facilement repérables dans un logement bien propre en passant régulièrement l’aspirateur. D’autant que ces indices sont minuscules.

Il est également déconseillé, dans la mesure du possible, d’acheter des vêtements, des meubles rembourrés ou des matelas d’occasion, particulièrement ceux qui ont été laissés dans la rue.

Appeler un professionnel de l’extermination

En cas d’infestation avérée, appeler un professionnel de l’extermination est le meilleur des conseils. Mais dans la mesure où l’invasion est encore modérée, il existe certains gestes pour éviter une prolifération.

Il faudra se munir d’une loupe et inspecter minutieusement toutes les pièces pour trouver leur nid et passer à la vapeur tous les recoins suspects. Les matelas et les meubles infestés doivent aussi être envoyés le plus vite possible à la décharge.

Mais on le répète une nouvelle fois, le meilleur geste à adopter en cas de suspicion est d’appeler directement un professionnel de la gestion parasitaire, car les punaises de lit peuvent survivre pendant des mois sans se nourrir.

En conséquence de quoi, si un particulier procède par lui-même à l’extermination de ces nuisibles, ce ne sera qu’après plusieurs mois sans piqûres qu’il pourra être sûr et certain de s’en être définitivement débarrassé. Avec un professionnel, l’attente sera beaucoup moins longue. De plus, certains meubles pourraient encore être sauvés.

À l’heure actuelle, des entreprises françaises expérimentent des méthodes de détection et de lutte efficaces, et respectueuses de l’environnement, contre les punaises de lit. Les premiers essais devraient débuter prochainement.

Pourquoi choisir le pressing à domicile ?
Qu’est-ce qui fait l’efficacité du masque en polypropylène dans la lutte contre la Covid-19 ?